FAQ Ostéopathie

Quelle est la frontière entre la médecine et l’ostéopathie ?

Il est très important de souligner que le médecin et l’ostéopathe ne sont pas des concurrents.

  • Le médecin pose un diagnostic médical; pour cela, il a étudié la sémiologie de façon médicale.
  • L’ostéopathe pose un diagnostic d’exclusion pour pouvoir diriger, si besoin est, le patient vers le médecin; pour cela, il a étudié la sémiologie de façon ostéopathique. L’ostéopathe pose ensuite un diagnostic ostéopathique et traitera son patient.
  • Le médecin et l’ostéopathe interviennent à des moments différents de la maladie.
  • L’ostéopathe a un rôle majeur dans la prévention: il traite de nombreuses affections avant qu’elles ne deviennent irréversibles, il prépare le patient avant de subir certaines interventions, il traite certaines affections dont les médecins ne s’occupent pas, etc.
  • Le médecin traite l’irréversible, propose des médicaments, pratique les interventions chirurgicales, etc.

Le médecin et l’ostéopathe sont indépendants l’un par rapport à l’autre mais de plus en plus, ils travaillent main dans la main à la guérison du patient.

L'ostéopathie suffit-elle pour traiter tous les cas ?

Non. L’ostéopathie est un élément au sein d’un groupe de thérapeutes. En aucun cas, elle ne remplacera le dentiste, le chirurgien, le médecin ou le psychiatre. L’ostéopathe DO compétent se doit de connaître ses limites et doit orienter son patient vers une autre thérapie si nécessaire.

Existe-t-il des ostéopathes crâniens, des ostéopathes viscéraux, des ostéopathes fascias, etc. ?

Non. L’ostéopathie est une et globale.
Un ostéopathe DO se doit de maîtriser autant le travail des fasciae, la mobilisation des os du crâne et le traitement des viscères. Ensuite, comme tout un chacun, il peut se spécialiser non pas dans une technique, mais dans une orientation thérapeutique comme les sportifs, les enfants, les femmes enceintes, etc.

Qu'est-ce que l'ostéopathie crânienne ?

W. G. Sutherland a découvert des mouvements intrinsèques aux membranes crâniennes qui justifient de la micro-mobilité des os du crâne. La biomécanique des centaines d’articulations du crâne ont un sens. Les conséquences sur les organes des sens, les nerfs crâniens, les différentes parties du cerveau sont évidentes. En ce sens, le travail crânien sur les bébés et les enfants dont les os du crâne sont en cours d’organisation doit être prioritaire. Mais l’ostéopathie crânienne n’a de sens que comprise dans toutes les familles des méthodologies thérapeutiques de l’ostéopathie.

L'ostéopathie peut-elle aider la gestion du stress ?

Oui. Le stress est une manifestation d’un déséquilibre neuro-hormonal. L’ostéopathe peut normaliser (c’est-à-dire inhiber ou stimuler) le système nerveux sympathique et équilibrer les chaînes hormonales. Dès lors, les situations d’angoisse, de panique, d’agressivité et/ou de dépression, par exemple, s’en trouveront améliorées voire même supprimées car le corps du patient deviendra apte à absorber et à gérer les causes de cet état.

L'ostéopathie traite-t-elle des problèmes viscéraux ?

Oui. Par exemple, la péricarde est une membrane qui entoure le cœur et sert à le supporter et le maintenir en place pendant ses battements. Ce péricarde s’attache sur les vertèbres cervicales, dorsales, le sternum, l’œsophage et le diaphragme thoracique. L’ostéopathe DO prendra donc soin de traiter en premier le ou les points de fixation qui sont en situation de lésion pour ensuite normaliser la tension du péricarde et lui permettre de retrouver un rôle équilibré. « La structure gouverne la fonction ». Il en est de même pour tous les viscères.

L'ostéopathie peut-elle traiter les enfants ?

Oui. Dès l’accouchement, et surtout dans les premiers mois de la vie, l’ostéopathe DO guidera la croissance des os, l’agencement des viscères, l’agencement des articulations, etc. pour permettre un efficace fonctionnement futur. En effet, ce qui est aisé à traiter dans les premières années de la vie sera plus difficile à corriger plus tard.

L'ostéopathie peut-elle agir sur les sportifs ?

Oui. En situation d’entretien pour normaliser un élément du corps et permettre son hyper exploitation, propre à la pratique du sport.

Oui. En situation thérapeutique d’urgence pour remettre en place une subluxation articulaire, par exemple.

L'ostéopathie ne traite-t-elle pas que les os ?

Non. Son nom d’origine américaine est un faux ami dans le langage français. Par exemple, le traitement d’une infection urinaire dépendra peut-être de la détorsion de ce viscère qui était peut-être tordu, car supporté par les os du bassin. La correction de la détorsion du bassin et le traitement des ligaments qui attachent la vessie au bassin peut suffire à la traiter.

Pourquoi dit-on que l'ostéopathie est une science et un art ?

Une science parce qu’elle repose sur des connaissances très approfondies de l’anatomie, de la physiologie, de la biomécanique et de la sémiologie.

Un art parce que l’ostéopathe DO devra sentir (dans le langage ostéopathique, on dit écouter) avec ses mains toutes les réponses aux tests diagnostiques. Il devra interpréter les tensions avant de les normaliser.Son travail thérapeutique manuel devra en permanence équilibrer la quantité et la qualité de son geste pour plus d’efficacité.

Qu'est-ce que l'ostéopathie ?

C’est une médecine ou plutôt un art et une science de traitement manuel qui a pour but de remettre les os, les muscles, les organes, les viscères, les glandes, etc. en situation d’équilibre donc de liberté pour pouvoir mieux fonctionner.

A.T. Still, le fondateur de l’ostéopathie, disait « La structure gouverne la fonction ». Cela veut dire que quand un élément du corps est libre de bouger, il fonctionne correctement.

Est-ce que c'est remboursé?

A l’heure actuelle la sécurité sociale ne prend pas en charge les soins d’ostéopathie, cependant certaines mutuelles acceptent de rembourser tout ou partie des soins.

Est-ce que c'est différent de la kinésithérapie?

La kinésithérapie utilise des techniques visant à soulager une douleur ou améliorer une fonction c’est un traitement d’effet.
L’ostéopathie a une vision globale du corps, de ses blocages et de ses déséquilibres.
Elle recherche et tente de soigner la cause des désordres présentés par un patient.

Est-ce que vous faites craquer?

Les nouvelles techniques ostéopathiques ne nécessitent pas de manipulations violentes.