Principes de l’ostéopathie

Principes de l’ostéopathie

L’état de santé est l’état de complet bien être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité (confère OMS). Pour l’ostéopathe, l ‘état de santé peut être modifié lorsqu’une altération des tissus du corps humain entraîne une perte de mobilité, motilité ou compliance affectant les structures locomotrices, crânio-faciales, viscérales ou vasculo-nerveuses.

L’hypothèse de base est que toute perturbation « mécanique » du corps (altération de la mobilité des articulations) entraîne des répercussions sur le fonctionnement global du corps, allant de douleurs localisées, articulaires, jusqu’à des migraines.

Les principes-clés d’Andrew Taylor Still :

  • La structure gouverne la fonction

    Là où la structure est normale et harmonieuse, la maladie ne peut se développer. La perfection de chaque fonction est liée à la perfection de la structure qui la supporte, chaque partie du corps étant interdépendante des autres parties.

  • L’homéostasie

    Le corps possède la capacité de maintenir la stabilité de ses constantes physiologiques et contient tout pour s’autoréguler et se maintenir en bonne santé.

  • La règle de l’artère est absolue

    Là où la circulation sanguine s’effectue normalement, la maladie ne peut se développer. Notre sang transporte tous les éléments nécessaires pour assurer l’immunité naturelle et lutter contre la maladie.

Le Docteur STILL affirme l’unité et l’interdépendance de toutes les parties du corps, mais aussi l’unité du corps et de l’esprit.