Les actualités

La psycho-généalogie

C’est quoi au juste ?

La psycho-généalogique est une démarche psychothérapeutique originale, dynamique et innovante qui permet de se situer dans son histoire personnelle, familiale, professionnelle et relationnelle, d’interroger la place véritable des héritages psychiques, conduisant à une meilleure compréhension des difficultés vécues, par soi, par son conjoint,ou par son enfant…

De donner du sens aux échecs et aux répétitions, de découvrir l’histoire (la sienne, celle de sa famille) sous un autre jour, en retrouvant ses racines, et redonner du sens à sa vie…

Monter son arbre généalogique

Inspiré par le travail de groupe, l’approche est davantage centrée sur la problématique vécue par le groupe familial ou par l’un de ses membres, « patient désigné », porteur de pathologies psychiques et/ou somatiques, ou associant d’autres formes de maladie, d’épisodes psychotiques, de fragilité dite « d’anniversaire », de deuils non faits ou de traumatismes non digérés, non verbalisés, non métabolisés.

La compréhension du sens psychologique et psycho-biologique des maladies.

Le corps physique est le réceptacle, la source de l’histoire généalogique de chacun (ce que nos ascendants attendent de leur descendance, la manière dont nous imitons nos aînés : en un mot tout notre héritage familial) La thérapie consiste à décoder les événements qui nous dépassent, à comprendre que l’important n’est pas l’événement mais la façon de l’aborder; à prendre en compte notre nature propre; à éclairer le passé familial et les secrets de famille.

Le secret de famille, mène à une impasse généalogique à partir du moment où un sujet se retrouve coincé entre des parties de lui-même identifiées inconsciemment à des ascendants mais qu’il rejette car elles sont attachées à des sentiments négatifs ou à des situations détestables, avec en plus une loyauté familiale invisible qui empêche de s’en libérer.

Aller à la racine permet de s’en débarrasser :

Étudier les chassés-croisés de notre arbre généalogique. C’est comprendre, arrêter de juger et pardonner. C’est rendre le passé – quel qu’il soit – lumineux et choisir son destin dans une plus grande liberté.

Publié par

"Les 5 sens des handicapés sont touchés mais c'est un 6e qui les délivre ; bien au-delà de la volonté, plus fort que tout, sans restriction, ce 6e sens qui apparaît, c'est simplement l'envie de vivre." [Grand Corps Malade]